Expires soon CEA

Développement et optimisation de matériaux fibreux pour l'isolation haute température

  • Stage
  • Tours (Indre-et-Loire)
  • IT development

Job description

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Situé à 15km de Tours, le centre Le Ripault concentre tous les métiers et compétences scientifiques et techniques pour la mise au point de nouveaux matériaux, depuis leur conception (modélisation sur ordinateur, synthèse, …) jusqu'à leur fabrication (mise en forme, usinage, …) et leur caractérisation. Cette expertise, de l'amont à l'aval, développée au service de la Défense, trouve de nombreuses applications intéressant les activités civiles, profitant aussi bien à de grands industriels qu'à des PME.

Référence

2019-10711-1276

Description du poste

Domaine

Matériaux, physique du solide

Contrat

Post-doctorat

Durée du contrat (en mois)

2 ans

Description de l'offre

Situé à 15 km de Tours, le centre du CEA Le Ripault concentre tous les métiers et compétences scientifiques et techniques pour la mise au point de nouveaux matériaux, depuis leur développement (conception, synthèse, sécurité et fiabilité d'emploi) jusqu'à leur industrialisation (procédés de mise en œuvre et intégration système). Cette expertise, de l'amont à l'aval, développée au service de la Défense, trouve de nombreuses applications dans le domaine civil, profitant aussi bien à de grands industriels qu'à des PME. Présentation du projet L'objectif du post-doctorant est d'optimiser les propriétés thermiques de matériaux fibreux pour l'isolation haute température, en limitant les transferts thermiques dans la structure fibreuse. Deux voies seront étudiées : l'ajout de particules d'opacifiants pour limiter le rayonnement et l'ajout d'aérogels pour diminuer la conductivité. Les travaux s'appuieront sur une précédente étude initiée dans le cadre d'un contrat post-doctoral. L'identification d'opacifiants plus performants sera poursuivie en étudiant également l'introduction de mélange(s) d'opacifiants dont la composition reste à définir. Le choix de la nature et de la taille des particules d'opacifiant(s) se fera en interaction avec l'équipe de modélisation de l'unité. L'étude portera également sur d'éventuels traitements pour améliorer l'intégration de ces opacifiants et la manipulation de ces matériaux fibreux tout en conservant leurs propriétés thermiques d'isolation. L'évaluation des performances thermiques des matériaux se fera en interaction avec l'équipe de caractérisations thermo-mécaniques de l'unité. Concernant la voie aérogel, le (la) candidat(e) effectuera notamment une R&D (recherche bibliographique, étude de faisabilité, optimisation procédé) nécessaire à l'obtention d'aérogels en ciblant en particulier une composition de matériau à base d'alumine et/ou de silice. En s'inspirant de procédés chimiques existants de type sol-gel par voie alcoxyde, voie époxyde ou autres, il devra synthétiser des matériaux en tenant compte des spécifications. Pour cela, il (elle) devra réaliser : - des synthèses de gels par la méthode sol-gel (chimie douce s'effectuant à une température < 100°C), - des optimisations des conditions de prise de gels (température, agent de gélification, nature du liant si nécessaire), - des optimisations pour rendre les aérogels hydrophobes en vue de leur intégration dans la structure fibreuse, - des caractérisations structurales et chimiques (IR, MEB, ICP...).

Ideal candidate profile

Profil du candidat

DOCTORAT
BAC+8