Il y a 21 joursEdf

Stage - Evaluation des gisements de décarbonisation dans l'industrie manufacturière - H/F

  • Stage
  • Moret-Loing-et-Orvanne (Seine-et-Marne)
  • Master, Titre d'ingénieur, Bac +5
  • Ventes

Description de l'offre

CONTEXTE :

Les activités de R&D du groupe EDF sont structurées autour de trois grands domaines : la production d’énergie, les réseaux de transport et de distribution et le développement commercial.

Dans le domaine du développement commercial, le département TREE (Technologie et Recherche en Efficacité Energétique) rassemble environ 200 chercheurs dont les activités sont centrées sur l’efficacité énergétique dans les bâtiments et l’industrie.

Le Groupe ‘Expertise Tertiaire et Industrie’ du département TREE accueillera le(la) stagiaire. Les principales compétences de ce groupe sont : les techniques du bâtiment et des procédés industriels, la simulation numérique, l’appui technique à la construction des offres commerciales, le retour du terrain et l’expérimentation in situ, pour les différentes branches du secteur tertiaire et industriel.

OBJECTIF :

Suite à la mise en œuvre des accords de Paris sur le climat et les trajectoires à 2020 et 2030 définies dans les directives européennes, la décarbonation est fortement encouragée. EDF s’implique dans cette démarche et cherche à évaluer le potentiel de décarbonation de l’industrie manufacturière par des technologies performantes et faiblement émettrices.

Afin d’anticiper au mieux ce contexte réglementaire, la direction commerce d’EDF a demandé à R&D d’identifier les technologies bas carbone dans les différents secteurs.

Les résultats seront présentés sous la forme de présentations et d’une note de synthèse.

Secteurs couverts : Chimie, Raffineries, Industrie Agro-Alimentaire, Minéraux Non Métalliques, Papier Technologies couvertes : Technologies spécifiques par secteur & les chaudières

Jalons

1) Réaliser une étude bibliographique sur la décarbonation dans l’industrie (enjeux, communication des acteurs, cadre réglementaire (Système Communautaire d’Echange de Quotas d’Emission (SCEQE), Certificats d’Economie d’Energie (CEE)).

2) Représenter l’évolution des secteurs afin de prévoir leur comportement futur. L’évolution sera analysée en fonction du nombre de sites de production, des effectifs, du CA, des volumes de productions,…

3) Comprendre et décrire les filières de production fortement émettrices de carbones (dont soumises à quota). Actions à réaliser avec l’appui des experts sectoriels

4) Identifier les procédés substituables par secteur avec des technologies bas carbone.

5) Résumer les principes de fonctionnement de ces équipements. Sélectionner, pour chaque technologie, les opérations des procédés à enjeu en explicitant le raisonnement suivi, les doutes à lever et les volumes d’efficacité énergétique générés et de CO2 évités. Travail à dupliquer pour l’ensemble des secteurs couverts

6) En fonction de la maturité technico-économique des technologies les positionner sur une échelle de temps.

7) A partir des technologies identifiées comme matures évaluer les gisements de décarbonation par secteur.

8) Contacter les fédérations pour chaque secteur ou/et équipementiers, identifier les pistes d’efficacité énergétique afin d’initier des actions spécifiques.

 

Sources mobilisables et propositions méthodologiques :

1)         Recherches réglementaires (Légifrance, Commission Européenne, ADEME etc.)

2)         Bref, roadmaps sectoriels, techniques de l’ingénieur & presse spécialisée, notes et communication EDF R&D sur les techniques électriques

3)         Presse spécialisée par secteur étudié, rapports RSE

4)         Base de données du CEREN (BiC, Parc, gisement)

5)         Fédérations

Mots clés :

Décarbonation, ETS, SCEQE, CEE, Secteurs Industrie Manufacturière, Procédés

Profil recherché

Profil recherché :

Ingénieur de formation (ou équivalent) avec une connaissance et un intérêt fort des enjeux énergétiques et industriels.

Compétences techniques souhaitées :

Un intérêt marqué pour l’efficacité énergétique ainsi qu’une aptitude reconnue pour l’analyse, la synthèse et la communication (travail d’équipe).

Compétences comportementales souhaitées :

Autonomie, curiosité, esprit critique, capacité d’adaptation.

Durée du stage : 6 mois