Les offres de “Edf”

Il y a 43 joursEdf

Stage - Développement de nouvelles méthodes de calcul à la fatigue et à la rupture - H/F

  • Stage
  • Malakoff (Hauts-de-Seine)
  • Développement informatique

Description de l'offre

Description de l'offre

Contexte du stage

EDVANCE, filiale EDF et FRAMATOME, a été créée pour regrouper l'ensemble des forces vives de l'ingénierie nucléaire française et être le leader national et international dans la construction de nouveaux réacteurs nucléaires. EDVANCE portera notamment la responsabilité de la conception et la réalisation de l'îlot nucléaire pour le projet Hinkley Point C (HPC) et de la conception de l'EPR 2, modèle de l'EPR optimisé, intégrant les retours d'expérience des chantiers EPR en cours.

Au sein la Direction Ingénierie et Travaux (DIT) d'EDVANCE, le service CMM (Conception Matériels Mécaniques) est notamment en charge de l'approvisionnement de matériels mécaniques (composants du circuit primaire, ponts, ...) et de systèmes de la partie îlot nucléaire d'une centrale nucléaire type EPR. Dans le cadre de ses activités, le service est le garant des doctrines relatives aux matériels mécaniques (Codes, Qualifications, Réglementaires). Ces doctrines sont des données d'entrées pour la prescription et la surveillance des études et des approvisionnements des matériels mécaniques.

Au sein du service Conception Matériels Mécaniques, le stagiaire sera intégré au groupe CPP qui est en charge des composants primaires principaux.

Contenu du stage

Le stage proposé comporte 2 volets :

1er volet : test des nouvelles méthodes de calcul à la fatigue dans le code RCC-M

Le code RCC-M (Règles de Conception et de Construction des matériels Mécaniques des ilôts nucléaires REP) dans ces récentes éditions met en oeuvre des règles nouvelles et des méthodes de calcul plus réalistes pour estimer le dommage de fatigue sur les composants ou tuyauteries principales des chaudières nucléaires.

Le stagiaire devra dans une première partie effectuer une recherche bibliographique pour s'approprier les fondements de ces règles et méthodes.

Dans une seconde partie, il devra programmer sous Excel pour des configurations simples (tuyauteries en particulier) un algorithme permettant de calculer les grandeurs permettant d'estimer ce dommage de fatigue. Il effectuera des cas tests simples de validation de cet algorithme.

Enfin, il testera l'influence de l'utilisation de ces méthodes sur les dossiers de comportement actuel des composants des chaudières nucléaires (en particulier EPR).

2ème volet : comparaison d'approches en mécanique de la Rupture

Dans une démarche de sûreté liée aux installations nucléaires, la robustesse des composants principaux d'une chaudière nucléaire à la rupture brutale est évaluée.

Suivant les projets nucléaires et les contextes réglementaires internationaux, l'approche de cette évaluation est différente.

Le stagiaire devra dans un premier temps faire une bibliographie sur les différentes approches (en ligne de mire, française puis britannique, américaine en option).

Il programmera sur des configurations simples les règles de calcul de ces différentes règles et à hypothèse constante, analysera les conséquences sur les défauts admissibles dans les différents contexte.

Un rapport de synthèse de stage conclura le travail effectué sur les deux volets.

Profil souhaité

Le stagiaire est issue d'une école d'ingénieur ou d'un Master 2 généraliste ou à dominante Mécanique des Structures, de préférence de 3ème année.

Une bonne maîtrise de l'anglais technique est nécessaire ainsi qu'une bonne maitrise de la logique de programmation. Les capacités de communication et d'initiative seront fort appréciées. Des notions de mécanique de la fatigue et de la rupture sont un plus.

Le stage a une durée minimum de 4 mois et s'effectuera dans les locaux d'EDVANCE à Malakoff.