Expire bientôt Edf

ST -Création d'un atlas de corrosion hydraulique et élaboration d'une méthode de traitement des scans de zones dégradées - H/F

  • Stage
  • Grenoble (Isère)
  • Master, Titre d'ingénieur, Bac +5
  • Conception / Génie civil / Génie industriel

Description de l'offre

DTG (Division Technique Générale) est l'unité d'ingénierie de mesure et d'expertise du Groupe EDF. Composée de plus de 640 hommes et femmes, sa mission est de conseiller les exploitants d'ouvrages de production d'électricité (barrages hydrauliques, centrales nucléaires, centrales thermiques) en France et dans le monde. Ce conseil s'établit autour de 3 grands domaines que sont la sûreté/sécurité, la performance et l'environnement et se base sur une capacité technique de diagnostic et une expertise reconnue dans une multitude de domaines liés à l'exploitation.


Ainsi, les métiers de DTG s'exercent dans de nombreux domaines d'activités tels que ceux des prévisions hydrométéorologiques, de la surveillance des grands ouvrages de génie civil, des matériels électriques, mécaniques ainsi que ceux de la thermodynamique et la topographie.

Le service Contrôle Matériaux Mécanismes (C2M) dispose de compétences dans les domaines du contrôle non destructifs, du contrôle de serrage, du contrôle de lignage d'arbre, du soudage, de la métallographie, du calcul de résistance de matériaux et de l'analyse de risque. L'intégration de cet ensemble de compétences permet de proposer à l'exploitant des actions concernant toutes les phases de la vie des équipements : suivi de fabrication, contrôles et suivi d'entretien, diagnostic d'état, aide à la définition d'opération de maintenance, analyse d'avarie et suivi de réparation.

Le stage se divise en deux missions :

Mission 1 : Réaliser un atlas le plus exhaustif possible des allures de corrosion généralisée sur des conduites forcées. Les photos seront scannées, listées et commentées avec une recherche de dimensions si possible. Le maximum de photos sera scanné dans cet atlas. Le but de cet atlas est tout à la fois pédagogique et un outil d'analyse au travers d'un processus deep-learning pour un auto apprentissage.

Mission 2 : Le service utilise des scanners laser pour étudier différentes surfaces dégradées. Le but de cette mission est de mettre au point une méthodologie d'analyse de ces scans pour procéder à des quantifications des zones dégradées (volume, équi-profondeur…). Deux logiciels sont proposés pour cette mission et la méthode doit permettre un traitement rapide, reproductible et simple des scans.

Apports pédagogiques escomptés pour le stagiaire :

- Corrosion des ouvrages en acier,

- Utilisation de Geomagic,

- Interaction avec de nombreux collaborateurs du service

Vous serez accompagné d'un tuteur expérimenté tout au long de votre stage. Il veillera à votre intégration par des journées dédiées vous permettant aussi de construire votre réseau relationnel.

Durée du stage : 6 mois

Profil recherché

Élève en dernière année d'école d'ingénieur généraliste.