Expires soon Edf

Analyse multi-approche pour l'estimation de la réponse de site à une sollicitation sismique - H/F

  • Stage
  • Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
  • Master, Titre d'ingénieur, Bac +5
  • Chemistry / Biology / Agronomy

Job description

La Direction Industrielles (DI)  est une unité de la Direction Ingénierie & Projets Nouveau Nucléaire (DIPPNN) d'EDF.

La Direction industrielle est en charge de la maîtrise d'ouvrage de la politique industrielle nucléaire pour le compte d'EDF. Cette politique industrielle a pour finalité de disposer dans la durée de panels compétents, compétitifs et adaptés aux besoins du nucléaire neuf et du parc existant, donnant ainsi corps à la notion d'entreprise étendue.

Parmi ses missions, la Direction Industrielle met à disposition d'EDF son expertise dans le domaine des matériaux, dans l'objectif de contribuer au choix des matériaux, à la connaissance du comportement des matériaux en exploitation, au choix du conditionnement chimique des circuits des centrales nucléaires et à la maîtrise de leur impact sur l'environnement. Cette expertise est tournée vers l'innovation et les meilleures techniques mondiales disponibles.

Le Service Géologie Géotechnique du Département TEGG porte la compétence géologique, sismologique, géotechnique et hydrogéologique pour l'ensemble du Groupe EDF pour les ouvrages en exploitation, en déconstruction et en cours de construction. Il intervient dans tous les domaines de l'énergie électrique (barrages, centrales nucléaires, centrales thermiques, fermes éoliennes, réseaux de transport) et assure les missions suivantes :


Appuyer l'exploitant, responsable de la sûreté des installations, dans la maîtrise des risques,


Déterminer l'aléa sismique pour le dimensionnement des ouvrages,


Piloter et participer à des projets de recherche et développement dans le domaine de l'aléa sismique et du risque sismique.

Les centrales nucléaires sont dimensionnées pour résister à une sollicitation sismique. L'aléa sismique d'un site est généralement défini par la donnée d'un couple Magnitude-Distance. La sollicitation sismique résultante dépend fortement, à l'échelle locale et régionale, de la géométrie et des caractéristiques mécaniques des structures géologiques sous-jacentes qui sont traversées par les ondes sismiques.

La compréhension de ces phénomènes peut être appréhendée par l'étude des signaux sismiques enregistrés par des stations accélérométriques disposées en réseau à travers le monde. Le réseau japonais Kik-NeT regroupe plus de 600 stations composées d'un capteur en surface et d'un capteur enterré en profondeur ; il constitue la plus riche des bases de données disponibles.

 

Déroulement et attendus de la mission confiée au(x) stagiaire(s) :

 

Dans le but d'améliorer les estimations du mouvement sismique à prendre en compte pour le dimensionnement et/ou la vérification de ses installations, EDF souhaite réaliser un travail d'analyse et d'estimation de la réponse de site en appliquant différentes approches complémentaires. En effet, des techniques basées sur des approches différentes permettent d'estimer la réponse d'un site à une sollicitation sismique. Les approches qui seront prises en compte dans le cadre de ce travail sont :


Fonction d'amplification de site obtenue par inversion généralisée du mouvement sismique (GIT)


Terme site obtenu par analyse des résidus lors d'un calage d'un modèle empirique de mouvement sismique (GMPE)


Mesures réalisées sur site telles que :


rapports spectraux des composantes horizontales et verticales (H/V) du mouvement sismique, sur signal sismique et sur bruit de fond


lorsque possible : rapports spectraux entre mouvement enregistré sur un site sédimentaire et celui enregistré sur site rocheux proche



Informations disponibles au site : géologie, géométrie, topographie, morphologie données géotechniques...


Résultats d'approche numériques d'évaluation de l'effet de site

 

Les missions confiées au stagiaire incluent :

 


Collecte d'informations décrivant les terrains sur lesquels les stations sismologiques européennes (RESORCE, ESM, RAP-RESIF) sont installées ;


Synthèse des informations disponibles sur la réponse de site aux stations retenues ;


Prise en main d'un code de régression par effets aléatoires (langages de programmation : Matlab© et/ou R©) et détermination d'un modèle empirique de mouvement simple permettant la réalisation d'une analyse du terme site ;


Classification / catégorisation des sites retenus en fonction de leurs caractéristiques et de leur réponse de site


Prédictibilité de la réponse de site par modèle empirique simple et comparaison des résultats avec les approches numériques.

 

Les logiciels Matlab© et R© seront mis à disposition du stagiaire

 

Durée et période du stage : 6 mois

Lieu : Aix en Provence (13)

Déplacements éventuels : Non

Ideal candidate profile

L'offre de stage est destinée à des candidats de niveau de formation BAC+5 ayant  l'habitude des recherches bibliographiques.


Des compétences robustes sont attendues dans les domaines suivants :


Programmation, autonome en Matlab, connaissance de R souhaitée


Physique, géophysique, sismologie


Géotechnique



Maîtrise la langue anglaise, en particulier l'anglais scientifique