Emploi

Trouvez facilement votre premier job

Découvrir

L'actualité professionnelle des 18-30 ans

Découvrir
Finance

Découvrez les aides financières auxquelles vous êtes éligible

Découvrir
Santé
🎁 1 mois gratuit

La mutuelle qui prend soin de la santé des jeunes

Découvrir
Mobilité

Révisez le code de la route à partir de 9,90€

Découvrir

Offers “Civiweb”

days ago Civiweb

VIE - INGENIEUR RESERVOIR (H/F) - ROYAUME-UNI

  • CDI
  • Uni, PANAMA
  • IT development

Job description



ROYAUME-UNI(Aberdeen)
du01 septembre 2020au01 mars 2022(pour18mois)
ETABLISSEMENT :TOTAL SA
REMUNERATION MENSUELLE :1657€ (indemnité non contractuelle fixée par décret et arrêté, dont le montant peut varier notamment en
fonction de l’évolution du barème de référence, de la localisation de la mission et des cas d’abattements prévus par les textes)

Description du poste
Contexte

TEPUK est un des plus importants operateurs de la Mer du Nord Britannique en termes de production et de réserves. La compagnie emploie environ 1000 personnes, réparties entre ses sites à terre et en mer. Faisant partie du groupe Total, les employés peuvent être aussi bien locaux qu'internationaux, et réunissent de plus de 35 nationalités.

Au sein de TEPUK, et membre du réseau international de la R&D du groupe Total, le Geoscience Research Centre (GRC) conduit de la recherche appliquée en support des métiers du groupe. Le centre soutient et pilote aussi des partenariats de recherche avec des institutions académiques, ainsi des développements technologiques avec des fournisseurs spécialisés.

Un nombre important de simulations numériques est typiquement requis pour des tâches telles que calage d'historique, quantification d'incertitudes et optimisation de production. Pour des problèmes de mécanique des fluides ou de pollution de l'air, des modèles 'data driven' ont été utilisés efficacement pour réduire les couts de simulation.

Objectifs de la mission

L'objectif principal de la mission est de développer des modèles deep learning proxy innovant pour l'optimisation de production. Le réseau de neurones devrait prédire la performance de production pour des stratégies de production différentes en un temps beaucoup plus court que des techniques conventionnelles de modélisation.

Le second objectif est d'utiliser l'analyse des données et l'apprentissage machine dans le domaine du management de réservoir, en investiguant par exemple la performance d'un réservoir, ou développer des méthodes pour évaluer le potentiel de récupération, en incluant une identification systématique de la contre-performance dans des zones en production et prédire la récupération des zones encore à développer.

Le scope de la mission inclura le contrôle qualité et la compréhension de données statiques et dynamique du sous-sol, la revue de larges sets de données et l'utilisation de techniques statistiques avancées ou d'apprentissage machine.
Contexte et Environnement
Le/la titulaire du poste percevra une indemnité VIE selon le barème Business France et bénéficiera d’un logement.
Veuillez vérifier les conditions d’éligibilité au VIE sur le site internet www.civiweb.com
Profil recherché
Formation recherchée :
MSc ou équivalent en ingénierie de réservoir/pétrolière avec expérience informatique.

Compétences techniques :
Expérience désirée en évaluation de performance de réservoir ; expérience en techniques de simulation de réservoir et analyse de déclin.

Solide compréhension des fondamentaux de la physique des réservoirs d'un point de vue multidisciplinaire.

Bonne connaissance de l’ingénierie de réservoir et expérience en résolution de problèmes complexes d'une manière innovante et non-onéreuse. Bonne compréhension des concepts géologiques et géophysiques.

Une connaissance des techniques de machine learning est un plus, ainsi que la manipulation des données, la conception et réalisation d'approches expérimentales.

Compétences informatiques :
Une expérience avec Python est souhaitable, de préférence avec Anaconda. La connaissance de Linux et/ou C++ est un plus.

Langues :
Anglais courant
Français niveau B2 minimum