35 days agoCEA

THESE : Dispositifs photodétecteurs à base de perovskite pour la conversion directe H/F

  • Grenoble (Isère)
  • IT development

Job description

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence

2019-10560

Description de l'unité

Basé principalement à Grenoble et Chambéry, le Laboratoire d'Innovation pour les Technologies des Energies nouvelles et les Nanomatériaux (Liten) est un acteur majeur de la recherche européenne entièrement dédié aux nouvelles technologies de l'énergie.
Unité du LITEN, le Département des Technologies des Nouveaux Matériaux a pour mission de développer pour l'industrie française des matériaux, des procédés et des composants performants tout en répondant à la notion d'économie de matière et d'énergie en toute sécurité pour l'homme et l'environnement.
Dans ce département, le Service Composants et Surfaces Fonctionnalisées fonctionnalise des surfaces par des techniques de dépôt sous vide et/ou d'impression et travaille à l'instrumentation des surfaces par intégration de composants hétérogènes. Ces travaux sont axés sur les domaines applicatifs des NTE et des TIC.

Vous avez l'opportunité d'apporter votre contribution à la mission du Laboratoire Composants Organiques : développer des composants organiques par impression de matériaux semi-conducteurs, ferroélectriques et pyroélectriques ; comprendre les modes de défaillance des composants imprimés, et leurs fiabilisation.

Description du poste

Domaine

Chimie

Contrat

CDD

Intitulé de l'offre

THESE : Dispositifs photodétecteurs à base de perovskite pour la conversion directe H/F

Statut du poste

Cadre

Durée du contrat (en mois)

thèse d'une durée de 36 mois

Description de l'offre

Nous recherchons un doctorant qui travaillera sur le sujet de thèse suivant :

Dispositifs photodétecteurs à base de pérovskite pour la conversion directe des rayonnements ionisants

Descriptif du sujet :

Le CEA LITEN travaille depuis plus de 10ans dans le domaine de l’électronique imprimée dont l’objectif est la réalisation de dispositifs électroniques et opto-electroniques (photodétecteurs) à partir de matériaux conducteurs, semi-conducteurs, et isolants imprimables à partir d’encres. Parmi les matériaux semi-conducteurs solubles dans des solvants, les pérovskites à base d’halogénure de Plomb possèdent des propriétés opto-électronique uniques qui les rendent particulièrement intéressantes pour la détection directe des rayonnements ionisants (X, Gamma, Alpha). La thèse proposée s’inscrit dans ce contexte qui est actuellement en plein essor et à fortes valeurs applicatives dans les domaines civils, scientifiques ou militaires. Les premiers résultats de caractérisation sous X obtenus dans la littérature et au CEA, ont permis de mettre en évidence les performances intéressantes des pérovskites, notamment en termes de sensibilités élevées. Cependant, il apparait que d’autres paramètres importants comme le courant d’obscurité, l’effet mémoire ou la stabilité électrique doivent être améliorés afin de répondre aux spécifications pour l’imagerie X.


L’objectif de la thèse s’inscrit dans la continuité de ces recherches. Le candidat devra développer des dispositifs photodétecteurs performants, à base de couches épaisses de pérovskite (MAPbBr3, à préciser). En particulier, il se focalisera sur l’étude des contacts (préparation de surface, matériaux d’électrodes, couches d’interfaces type bloqueuses de trous et/ou d’électrons), afin de minimiser le courant d’obscurité, le stabiliser dans le temps, et contrôler les phénomènes de pièges aux interfaces qui sont à l’origine des effets mémoires indésirables.

Ideal candidate profile

Profil du candidat

De formation bac+5, vous recherchez un contrat de thèse pour une durée de 36 mois.

Idéalement vous avez un Master 2, école d'ingénieur chimie /matériaux/cristallographies