Expires soon CEA

STAGE Etude du retrait par voie chimique de l'Alumine H/F

  • Stage
  • Grenoble (Isère)
  • IT development

Job description

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence

2019-10836

Description de l'unité

Le Leti, institut de recherche technologique de Cea Tech, a pour mission de créer de la valeur et de l'innovation avec ses partenaires industriels. Il fait le lien entre la recherche fondamentale et la production de micro et nanotechnologies dans le but d'améliorer la qualité de vie de chacun. Fort d'un portefeuille de 2.800 brevets, le Leti façonne des solutions avancées pour améliorer la compétitivité de ses partenaires industriels: grands groupes, PME ou startups. Localisé à Grenoble (38), le Leti compte plus de 1 800 chercheurs et a des bureaux aux US et au Japon

Description du poste

Domaine

Composants et équipements électroniques

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

STAGE Etude du retrait par voie chimique de l'Alumine H/F

Sujet de stage

Etude du retrait par voie chimique de l'Alumine

Durée du contrat (en mois)

5 à 6 mois

Description de l'offre

Dans le cadre de ses recherches sur les LEDs à base de GaN le laboratoire des composants emissifs du LETI, travaille sur des couches de passivation à base d'alumine (Al2O3). Ces travaux sont réalisés en salle blanche sur des wafers de Silicium de 200mm de diamètre. Divers couches sont déposées puis gravées afin de fabriquer un empilement technologique permettant de réaliser des LEDs. Dans la configuration actuelle la couche d'alumine doit être retirée par voie humide. Un procédé existe mais necessite une étude approfondie car un comportement atipique de l'alumine est souvent osbservé durant ce retrait. L'objectif du stage est donc de comprendre d'où vient ce comprotement afin de palier aux problèmes résultants. Pour cela le stagaire devra, en collaboration avec les équipes dépôt et gravure humide, travailler sur la compréhension de la composition des dépôts. Il devra caractériser finement (épaisseur, composition cristalline) le dépôt afin de comprendre quel impact celui ci a sur les problèmes rencontrés. Il devra également caractériser le comportement des dépôts lors de la gravure humide, soit établir les vitesses de gravure en fonction de la nature et de l'épaisseur, l'uniformité de la gravure en fonction du procédé ou de l'équipement utilisé. Le travail du stagiaire consistera dans un premier temps à une partie bibliographique afin de comprendre les mechanismes qui entrent en jeu lors des dépôts et lors des gravures humides. Cette partie bibliographique sera suivi d'une partie expérimentale, qui pourra se dérouler de la manière suivante:
- Prise en main du sujet (partie bibliographique)
- Prise de contact avec les différentes équipes de dépôt et de gravure humide.
- Etablissement d'un plan de manip pour comprendre l'effet des différents paramètres qui entrent en jeux
- Prise de contact avec l'équipe caractérisation afin de mettre un point un plan de caractérisation complet (observation optique, par microscope à balayage électronique, mesure TXRF....
- Lancement du plan de manip et caractérisation des plaques
Le travail se fera donc en partie en laboratoire ou salle blanche et en collaboration avec les équipes de de dépôt et de gravure humidie. Le candidat ne fera pas les manips de dépot ou de gravure humide lui même mais suivra les équipes, par contre une large partie des caractéristion sera faites par le candidat lui même

Pour candidater, merci d'envoyer CV+LM à l'adresse suivante:marion.volpert@cea.fr

Moyens / Méthodes / Logiciels

Salle blanche du LETI

Ideal candidate profile

Profil du candidat

Le candidat devra avoir de bonnes connaissances à la fois sur la structure des matériaux et à la fois en chimie, notamment sur les méchanismes de gravure humide en microélectronique. Un cursus avec une orientation chimie, chimie utilisée en microélectronique pour le retrait des couches minces est donc souhaité. les phénomènes/réactions qui entrent en jeu lors des gravures humides des matériaux devront être maitrisés par le candidat. Par ailleurs le candidat devra travailler en collaboration avec de nombreux chercheurs du LETI, une bonne capacité d'adaptation en milieu professionnel est donc indispensable. Un bon relationel avec les autres et des facilités en communication sont également souhaitées car le candidat devra par lui même contacter les personnes des différents secteurs concernées (process, carac...). Il sera suivi pour la partie scientifique mais devra de lui même organiser des rencontres et discussions avec les différentes équipes, faire des recherches bibliographique approfondies sur le sujet, une grande autonomie sera donc demandée.