Expires soon CEA

Ingénieur Chercheur en procédés hydrothermaux H/F

  • CDI
  • Grenoble (Isère)
  • IT development

Job description

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence

2019-10866

Description de la Direction

Le Laboratoire d'Innovation pour les Technologies des Energies nouvelles et les Nanomatériaux (LITEN) est un institut de la Direction de la Recherche technologique du CEA. Il joue un rôle décisif dans le développement de technologies d'avenir au service de la transition énergétique au niveau européen.
Le LITEN a pour mission de soutenir l'effort français de diversification énergétique par une meilleure intégration des énergies renouvelables dans le transport et l'habitat tout en participant à l'amélioration de la compétitivité des entreprises.

Description de l'unité

Au sein du LITEN, le Département Thermique Bioressources et Hydrogène (DTBH) a pour mission de développer la filière hydrogène avec notamment la production par électrolyse haute température, ainsi que les démonstrateurs et outils de pilotage de systèmes de production / stockage / distribution associés. Le DTBH étudie également les procédés de production d'énergie à partir de bioressources (biomasse, déchets ménagers et industriels) ainsi que les procédés solaires thermiques et thermodynamiques (CSP). Il est chargé d'explorer et promouvoir les usages innovants et efficients de la chaleur quelle que soit son origine : polygénération électricité-chaleur, dessalement, smart-grids thermiques… Le département développe enfin des composants innovants, par assemblages complexes de matériaux, notamment pour le stockage thermique, les échangeurs, des réacteurs chimiques innovants dont la méthanation pour le Power-to-Gas.

Au sein du DTBH, le Service des Technologies Hydrogène et Bioressources (STHB) est chargé de développer des procédés de production d'énergie à partir de bioressources (biomasse et déchets), et d'évaluer le potentiel des bioressources dans le mix énergétique. Il travaille notamment au développement des procédés de préparation (broyage, séchage, torréfaction) et conversion thermochimique de bioressources par voie sèche (gazéification) et voie hydrothermale (liquéfaction hydrothermale et gazéification en eau supercritique).

Description du poste

Domaine

Mécanique et thermique

Contrat

CDI

Intitulé de l'offre

Ingénieur Chercheur en procédés hydrothermaux H/F

Statut du poste

Cadre

Description de l'offre

Intégré au sein du STHB, le Laboratoire de Conversion des ressources Carbonées par voie Hydrothermale (L2CH) a pour mission de développer des procédés de conversion hydrothermale (carbonisation, liquéfaction, gazéification en eau supercritique) de bioressources pour une valorisation énergétique (chaleur, électricité, biométhane, hydrogène, combustibles solides ou liquides) et/ou l’extraction de molécules d’intérêt. Les microalgues, les boues de stations d’épuration, la liqueur noire de papeterie, les digestats de méthanisation, les effluents agroindustriels figurent parmi les ressources traitées.

Le laboratoire se positionne à l’interface entre la Recherche et l’Industrie, avec une démarche basée sur le couplage d’expériences et de modélisation à différentes échelles, depuis la particule jusqu’au réacteur. Il dispose d’une plateforme expérimentale avec des réacteurs batch ainsi qu’un pilote de liquéfaction hydrothermale en continu et un pilote de gazéification en eau supercritique en continu capables de traiter jusqu’à 10 kg/h de matière. Le laboratoire travaille activement à la fois sur la compréhension scientifique des mécanismes réactionnels en jeu dans ces procédés (cinétiques de réaction, chimie, comportement des inorganiques) et sur la conception de technologies à plus grande échelle (design du réacteur, récupération d’énergie, gestion des sels). Ces activités de développement technologique sont menées en collaboration avec d’autres laboratoires du département spécialisés sur la conception de réacteur-échangeur, l’assemblage de matériaux, l’intégration énergétique des procédés.

Dans le cadre de ses projets dédiés au développement des procédés hydrothermaux, le CEA recherche un ingénieur-chercheur pour mener des travaux de R&D intégrant la réalisation d’expérimentations sur les réacteurs en batch et continu du laboratoire, l’interprétation des résultats, l’amélioration des méthodes d’analyses des produits de réaction (biohuiles notamment), la modélisation des phénomènes réactionnels. Vous participerez également à la recherche de solutions innovantes pour augmenter les performances de ces procédés (et pouvant faire l’objet de demandes de brevets). Vous contribuerez activement à la valorisation scientifique des travaux du laboratoire (publications, conférences).

L’essentiel des travaux sera mené dans le cadre de projets de R&D avec nos partenaires industriels et européens.

En synthèse, vous serez principalement chargé de :

- Participer à la réalisation des projets
- Piloter des projets
- Mener des expérimentations/analyses et interpréter les résultats
- Développer des méthodes d’analyse chimique
- Produire des livrables et publications
- Contribuer à la définition de solutions techniques innovantes pour optimiser ces procédés
- Contribuer au dépôt de brevets

Ideal candidate profile

Profil du candidat

De niveau Bac + 5 (universitaire ou ingénieur) dans le domaine de la chimie, du génie chimique et/ou du génie des procédés, vous possédez de solides connaissances en chimie analytique et en thermochimie, que vous avez pu confirmer pendant vos 5 à 10 ans d'expérience. Une expérience dans le domaine de la conversion thermochimique de biomasse et déchets sera appréciée. Un doctorat est un plus.
Vous avez pu démontrer vos capacités à gérer des projets dans un environnement R&D, académique ou industriel.

Vous maîtrisez idéalement les méthodes d'analyse chimique des huiles hydrothermales (COT-mètre, GPC, CI, HPLC, etc.), et possédez une expérience dans le domaine des Equipements Sous Pression.

De bonnes facultés d'autonomie, de rigueur, d'analyse et de synthèse tout en sachant faire preuve de créativité sont attendues. Enfin, une bonne capacité au travail en équipe est indispensable.