40 days agoBiep

Secrétaire général de la DSDEN du Loir-et-Cher (académie d'Orléans-Tours)

  • Orléans (Loiret)
  • HR / Training

Job description



Informations générales

Domaine fonctionnel & emploi

Élaboration et pilotage des politiques publiques • CADRE DIRIGEANTE/CADRE DIRIGEANT D’UN SERVICE TERRITORIAL (FPE - FP2EPP07)

Date de fin de publication

16/10/2019

Description du poste

Descriptif de l'employeur

Le Loir et Cher est l’un des six départements qui composent l’académie d’Orléans-Tours. Il compte 333 000 habitants dont près de 40% sont concentrés sur l’aire urbaine de Blois.

La ville de Blois est située sur l’axe ligérien à mi-chemin entre Tours et Orléans, les 2 métropoles de la région Centre Val de Loire.

A la rentrée 2019, le département compte près de 56500 élèves scolarisés dans les écoles et établissements publics et privés du département.

Le réseau public comprend 294 écoles, 27 collèges, 6 LGT et 4 LP. L’éducation prioritaire est présente dans le département  avec 2 REP+ à Blois et 1 REP à Romorantin.

Le caractère rural du département se traduit par un nombre important de petites écoles (52.7% des écoles ont 3 classes et moins) réparties pour la plupart au sein de RPI.

La DSDEN de Loir et Cher accueille sur son site 2 circonscriptions du 1er degré et la circonscription départementale Blois ASH.

La DSDEN 41 est composée de  70 personnels administratifs, techniques, médico-sociaux et d’inspection et ses services départementaux sont organisés sur 4 divisions (division de l’organisation scolaire ; division des ressources humaines ; division de la vie scolaire ; division des affaires générales et financières).

La présentation de la direction des services départementaux de l'éducation nationale est consultable sur le site académique à l'adresse: https://www.ac-orleans-tours.fr/dsden41/la_dsden/les_services/

Descriptif du poste

Sous l'autorité de l'inspectrice d'académie, directrice académique des services de l'éducation nationale, le secrétaire général est chargé d'assurer le pilotage administratif, juridique et financier des services de la direction des services départementaux de l'éducation nationale.
Il supervise les différentes opérations de gestion relevant du niveau départemental.
En lien avec le service mutualisé de gestion des professeurs des écoles de l’académie (SAGIPE qui assure à la DSDEN de l’Eure-et-Loir la gestion financière des enseignants du 1er degré de l’académie), le secrétaire général porte une attention toute particulière à la gestion administrative des 1800 personnels enseignants du premier degré ainsi qu’à la gestion prévisionnelle des emplois et compétences pour ces mêmes personnels.

Acteur à part entière du dialogue social, le secrétaire général préside le CHSCT départemental par délégation de l’IA-DASEN et organise les groupes de travail afférents.
Il assure la préparation des différentes instances (Comité technique spécial départemental, Commission administrative paritaire départementale et Conseil départemental de l’Education nationale). Il y participe et peut les présider en cas d’empêchement de l’IA-DASEN. Il anime l’intégralité des groupes de travail préparatoires.
Il préside également la Commission départementale d’action sociale.

Le secrétaire général assiste ou représente le DASEN dans les instances préfectorales et dans les réunions institutionnelles départementales ou académiques. Il contribue à la définition et à la mise en œuvre des priorités académiques.

Dans le cadre des priorités académiques, le secrétaire général relaie et pilote les évolutions de l’action publique, particulièrement dans le domaine de la gestion des ressources humaines de proximité.

Le secrétaire général est par ailleurs l'interlocuteur des chefs d'établissement, des inspecteurs de l'éducation nationale, des représentants des services de l'État ou des collectivités locales, ainsi que des usagers du service public, y compris dans des situations sensibles.

Le secrétaire général organise la communication interne et contribue à la mise en œuvre de la communication externe.

Nommé « référent sûreté » départemental, le secrétaire général a la mission, dans le cadre d’une politique publique interministérielle, de veiller à la mise en œuvre de la sécurisation des espaces scolaires. En liaison avec le Préfet et ses représentants (Directeur de cabinet, DDSP et Commandement du groupement départemental de Gendarmerie), il coordonne les actions menées en direction des écoles et EPLE, participe à l’animation du réseau des conseillers et assistants de prévention et constitue l’interlocuteur des collectivités locales (communes, EPCI, Conseil départemental et conseil régional) sur ce dossier. Il prépare et participe à l’Etat-major de Sécurité réuni sous l’autorité du Préfet.

Conditions particulières d'exercice

L'emploi en question relève du groupe III des emplois fonctionnels des services déconcentrés de l'éducation nationale. Les candidats doivent remplir les conditions statutaires définies par le décret n°2016-1413 du 20 octobre 2016, publié au JORF n°0247 du 22 octobre 2016 (notamment les articles 5, 6, 7).

Profil recherché

Ce poste, qui exige une grande disponibilité, nécessite une très bonne connaissance du système éducatif, de ses évolutions et de son fonctionnement en service déconcentré.

Le secrétaire général doit disposer d'une grande aptitude à l'encadrement et à l'animation d’équipes ainsi que d’une forte sensibilité aux questions de qualité de vie au travail.

Une expérience en responsabilité de gestion des ressources humaines est indispensable.

Le secrétaire général devra faire preuve d'une réelle capacité à organiser le travail et à participer activement aux travaux de l'équipe de direction dont il fait partie.

Il doit être capable d’analyser des situations complexes, de les synthétiser et de faire des propositions d’actions.

Le secrétaire général doit en outre pouvoir animer des réunions, mener des négociations, représenter l’institution et animer le dialogue social dans le département.

Le secrétaire général doit maîtriser parfaitement la communication écrite et orale ainsi que tous les outils de la communication institutionnelle.

Il est important de préciser que les services de la DSDEN ont vocation à intégrer une nouvelle cité administrative à compter du 1er janvier 2021. Le secrétaire général sera donc fortement mobilisé pour assurer la préparation, le suivi et le bon déroulement de cette opération importante qui va voir l’intégralité des services déménager vers un nouveau site.